Chateau Dauzac (5)
1
Le chai à barrique -7

1545

Un domaine historique, 5ème Grand Cru Classé de Margaux en 1855, dont les premiers actes de l’existence d’un domaine viticole remontent au XVIème siècle

Le chai à barrique -8

Lieu d’innovations

La bouillie bordelaise, la thermorégulation, les cuves bois à doubles douelles transparentes, la méthode alternative au remontage, etc.

Le chai à barrique -9

L’étiquette jaune

Créée en 1924, un véritable parti-pris dans l’univers des Grands Crus Classés

Le chai à barrique -10

Un parc historique

120 hectares de terres dont 49 plantés de vignes

Le chai à barrique -3

Une démarche éco-responsable

HVE 3
ISO 14001
SME niveau 3

Le chai à barrique -2

Le choix du vegan

Seul Grand Cru
Classé à proposer
des vins vegan

Le chai à barrique 2

Le Franc de Pied

Seul Grand Cru Classé à proposer une cuvée 100% Franc de Pied

Le chai à barrique -1

Des vins identitaires

Du grand vin Château Dauzac, aux sélections parcellaires Aurore de Dauzac et Labastide Dauzac ainsi que Haut-Médoc de Dauzac

Le chai à barrique -4

Un pionnier de l’œnotourisme

Une offre riche et variée dans un cadre fabuleux

Le chai à barrique -5

Un as du digital

En 8ème position du classement des 100 châteaux les plus actifs sur les réseaux sociaux + création d’une application « caviste virtuel »

Le chai à barrique -6

Le Dauzac Wine Club

Premier Grand Cru Classé à lancer son Wine Club

Groupe 490

Un terroir unique, une nature inspirante et préservée, la recherche permanente d’innovation et d’excellence : un ensemble qui forge la singularité de Château Dauzac.

Château Dauzac, Grand Cru Classé de Margaux en 1855, a le privilège d’avoir un vignoble d’un seul tenant, de 49 hectares : 45 hectares en appellation Margaux et 4 hectares en appellation Haut-Médoc. Situé à proximité de l’estuaire de la Gironde, le domaine bénéficie d’une situation privilégiée au cœur d’un ensemble de 120 hectares mêlant vignes, prés et espaces boisés. 

Historiquement pionnier dans bien des domaines, Château Dauzac n’a cessé, au fil des siècles, d’innover et de surprendre. Découverte d’un Grand Cru Classé audacieux…

grappe yellow

vignoble-coucher-soleil-1
1

 

« L’AUDACE N’A PAS D’ÂGE… »

Tout au long de son histoire, Dauzac a été la propriété de familles d’exception, par leur influence politique et leur puissance économique.

Dès le XIXème siècle, d’audacieuses inventions y ont vu le jour… Retour quelques siècles plus tôt…

 
1190

1190Héritage du roi d’Angleterre

Le plus ancien propriétaire connu dans ce secteur de Margaux est Pétrus d’Auzac. Il reçoit ces terrains de Richard 1er « Cœur de Lion », roi d’Angleterre, comte de Poitiers, duc d’Aquitaine, comte du Maine et comte d’Anjou.

1545

1545Déjà une exploitation viticole

Les moines bénédictins de l’abbaye Sainte-Croix de Bordeaux ont les premiers qualifiés dès 1545 dans leurs actes, le domaine de Dauzac de « Bourdieu », un terme qui désignait à l’époque une maison de campagne avec une exploitation viticole. Jusqu’à la fin de l’Ancien Régime, les propriétaires de Dauzac, devenu un élégant Château, sont des négociants ou des membres éminents du Parlement de Bordeaux.

1855

1855Famille Wiebroock et le Classement

Pendant deux décennies, les Wiebroock installent définitivement Château Dauzac dans l’aristocratie des vins du Médoc et obtiennent sa reconnaissance dans le classement de l’année.

1884

1884La bouillie bordelaise

Alexis Millardet met au point avec l'aide d'Ernest David, régisseur de la propriété, la bouillie bordelaise (mélange de sulfate de cuivre et de lait de chaux) qui a permis de sauver le vignoble bordelais du mildiou et par de-là la viticulture mondiale.

1924

1924 L’étiquette jaune

Les Johnston, famille puissante également propriétaire de Ducru-Baucaillou, interviennent et lui donnent sa première étiquette jaune.

1939

1939Famille Bernat et la thermorégulation

Monsieur Bernat, le propriétaire des Glacières Bernat, rachète Château Dauzac. Afin de réguler la température des cuves, il a l’idée de mettre des pains de glace dans celles-ci durant la fermentation, devenant ainsi les pionniers de la thermorégulation.

1988

1988La MAIF et le nouveau chai gravitaire

Après le passage des Miailhe et des Chatellier, la MAIF reprend le Château. Elle devient l’unique propriétaire. Décelant un terroir d’exception, la MAIF entreprend d’en tirer la quintessence et construit en 2004 un nouveau chai gravitaire.

2013

2013La renaissance du Château Dauzac

Laurent Fortin nommé au poste de Directeur Général change le modèle économique et retourne sur la Place de Bordeaux avec la vision de faire progresser ce Cru d’exception.

En 2014, Laurent Fortin et son Directeur Technique, Philippe Roux, ont le pressentiment qu’une meilleure appréhension des raisins en fermentation est possible. Aidés par la tonnellerie Seguin Moreau, les premières cuves bois à double douelles transparentes voient le jour.

2017

2017Le retour des vignes franc de pied

Château Dauzac replante, sur une parcelle des plus grands terroirs de l’appellation Margaux, des vignes franc de pied (sans porte greffe) de Cabernet Sauvignon issues de sélections massales des meilleures vignes du château, avec pour objectif de retrouver le goût originel de ce cépage emblématique du Médoc. Château Dauzac poursuit son innovation : il est le premier Grand Cru Classé à offrir une production intégralement certifiée Vegan.

2018

2018Invention d’une méthode alternative au remontage

Château Dauzac invente une nouvelle méthode de mise en suspension des baies pour remplacer le remontage. Installation à basse pression, ce système breveté empêche la formation d’un marc épais, contrairement aux techniques classiques de remontage, ou celles plus récentes de mise sous pression au gaz carbonique.

2020Château Dauzac redevient une propriété familiale

Acquisition par la Famille Roulleau.

2021

2021Première vendange des vignes Franc de Pied

La vendange 2021 marquera la première récolte de raisins issus de vignes Franc de Pied en sélection massale. La promesse d’une cuvée d’exception qui verra le jour en 2023...

 

À LA POINTE
DE L’ÉCO-
RESPONSABILITÉ

Au Château Dauzac, la démarche RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises) va au-delà des engagements environnementaux et s’oriente vers une dimension sociale. Tant auprès de ses fournisseurs (orientation vers les circuits courts) que de ses salariés (application de l’équité des salaires hommes / femmes pour ses employés au regard des fonctions occupées). 

La RSE se traduit aussi par une démarche d’éco-responsabilité, qui trouve sa place au cœur d’un parc de 120 hectares de vignes, de bois, de près et d’étangs. Un lieu unique au cœur duquel Château Dauzac traverse les âges et enchante ses visiteurs. 

Cet écosystème précieux représente aujourd’hui l’identité même de ce Grand Cru Classé. Le Domaine a planté un potager, un arboretum, ainsi que 250 mètres de haies comme refuges à certaines espèces.

Pour profiter de la sérénité du lieu, des bancs et tables de pique-nique sont ouverts aux visiteurs. Le parcours fléché de l’arboretum, les tables d’orientation et l’herbier géant prolongent la découverte.

Groupe 58

« La biodiversité ne peut se concevoir sans la cohabitation encouragée d’espèces animales. Chevaux, moutons, vaches, aigrettes, hérons évoluent paisiblement au sein de notre parc. Sans oublier nos abeilles, réparties en une vingtaine de ruches, qui produisent le second nectar de Château Dauzac et font notre fierté ! »

Laurent Fortin

Groupe 59

logo certifs

Cette démarche éco-responsable se poursuit logiquement tout au long de l’élaboration des vins. A la vigne, les équipes travaillent avec des engrais biologiques, n’utilisent aucun insecticide ou intrant CMR, laissent des parcelles enherbées et respectent des zones de non-traitement. Depuis plusieurs années, un traitement naturel à base de micro-algues produites localement est également testé en alternative au cuivre.

Au chai, les mêmes principes s’appliquent à l’outil de production, avec une réduction significative de la consommation énergétique et un système efficient de traitement des effluents vinicoles.

 

De la vigne au chai, tout pour le raisin

Un vignoble de 49 hectares d’un seul tenant

On dit souvent que les meilleurs terroirs « regardent la Gironde ». Dauzac, vignoble de 49 hectares d’un seul tenant situé à 350 mètres de l’estuaire, confirme la règle.

Typiques de leur emplacement, les terroirs de Dauzac sont composés d’une croupe de belle profondeur de graves. Ces couches de graves d’épaisseur variable, vestiges d’anciennes terrasses alluviales, reposent sur un sous-sol graveleux & argileux. Tout le secret est naturellement de pouvoir comprendre et de savoir mener au mieux ces terroirs dans ses différentes parcelles et selon les caractéristiques du millésime.  Ce travail rigoureux de sélection parcellaire donne naissance à une belle diversité de vins aux potentiels qualitatifs remarquables.

savoir faire terroir 1

DAUZAC 075

 

Une viticulture qui met en lumière la quintessence de chaque terroir

Toujours à l’écoute des nouvelles technologies, les équipes de Château Dauzac ont développé une conduite précise pour que ce vignoble d’un seul tenant puisse exprimer ses sensibilités particulières. Des sondages, des coupes sur trois mètres de profondeur et des tests de résistivité électrique ont permis d’identifier des parcelles homogènes, d’adapter le choix des cépages et des porte-greffes afin d’appréhender la diversité du vignoble au centimètre carré près. 
Château Dauzac a ainsi pu identifier :

  • Des terroirs graveleux profonds, destinés à l’élaboration du Château Dauzac
  • Des terroirs graveleux et sableux constitutifs de la cuvée Aurore de Dauzac
  • Des terroirs graveleux argileux qui rentrent dans la composition de Labastide de Dauzac

Dans la grande tradition médocaine, le vignoble d’une densité de plantation de 10 000 pieds à l’hectare est composé de 69% de Cabernet Sauvignon, 29% de Merlot et 2% de Petit-Verdot. 

Depuis plus de 30 ans, Château Dauzac pratique une viticulture minutieuse et respectueuse où les engrais sont biologiques. Une lutte écologique pour les vers de la grappe, introduite il y a plus de 20 ans permet d’éviter le recours aux insecticides. Aujourd’hui, les intrants utilisés dans le vignoble sont issus de la biodynamie.

 

 

« Le travail accompli depuis plus de 30 ans permet au vignoble de produire maintenant des raisins d’une grande qualité et complexité ».

Laurent Fortin

 vin grappe 

« Nous effectuons une sélection annuelle et rigoureuse des bois utilisés pour les barriques ; les vins sont élevés de 14 à 16 mois dans des barriques de chêne français extra-fins avec environ 60% de fûts neufs. Cette étape cruciale nous permet de préserver l’intégralité du fruit et de produire des vins de millésime ».

Une vinification innovante, au service de la qualité du vin

Les vendanges respectant l’intégralité du fruit sont naturellement manuelles. Les raisins sont transportés en petites cagettes à l’étage pour profiter de la gravité, où ils font l’objet d’un double tri minutieux. Les vendanges respectant l’intégralité du fruit sont naturellement manuelles. Les raisins sont transportés en petites cagettes à l’étage pour profiter de la gravité, où ils font l’objet d’un double tri minutieux.

Ils sont ensuite conduits dans un égrappoir nouvelle génération qui permet de préserver la qualité des baies. Chaque parcelle est vinifiée séparément dans des cuves thermorégulées, en faveur d’une extraction douce et homogène des tannins dans le chapeau de marc. Depuis 2015, la mise en place des premières cuves bois à double douelles transparentes, réalisées par Seguin Moreau à la demande de Château Dauzac, a permis d’appréhender les vinifications avec encore plus de précision, en allant au cœur de la cuve, là où a lieu la fermentation.

En 2018, les équipes, dont l’idée initiale est de repenser l’étape du remontage, imagine avec un fabricant local une nouvelle méthode de mise en suspension des baies qui permet un respect optimal du fruit et du raisin, et façonne des tanins plus ronds, élégants et soyeux. Cette méthodologie a depuis été brevetée par le fabricant sous le nom « R’Pulse », et est adoptée par de prestigieux Grands Crus de Bordeaux.

UNE VISION PARCELLAIRE UNE VISION PARCELLAIRE UNIQUE A BORDEAUX

Les vins : une exigence qualitative Les vins : une exigence qualitative fidèle à l’esprit de la Maison

Château Dauzac s’est affranchi du système classique bordelais de premier et second vin : ici la propriété offre des vins cousus mains, révélateurs de leurs micro-terroirs, et dont la production ne voit le jour que lorsque la qualité le permet, les considérations de volume ne rentrent pas dans l’équation.

 

« A l’instar des climats chers aux Bourguignons, le Château Dauzac façonne des vins reflets de leurs identités parcellaires. Le style s’efface au profit de la singularité et de la spécificité des sols. »

 

Château Dauzac

Château Dauzac est par définition la référence et la signature du domaine. Avec une dominante de Cabernet-Sauvignon, il révèle un bouquet d’une belle complexité, se dévoilant lentement à l’aération. La dégustation offre un subtil équilibre entre la richesse des tannins et la diversité aromatique du fruit enveloppé d’une souplesse toujours présente, archétype des grands vins de garde.

Aurore de Dauzac 

Issue de vignes situées sur une veine géologique spécifique où les graves y sont fines et sableuses, la sélection parcellaire propre à Aurore de Dauzac favorise l’expression du Cabernet- Sauvignon et nous offre un vin fruité croquant et intense.

Labastide Dauzac

Labastide Dauzac, produit sur des parcelles de graves à dominance argileuse propices à l’expression du Merlot et à la fougue du Cabernet-Sauvignon, se distingue par sa souplesse et son côté fruité. Fidèle à son terroir, Labastide Dauzac est un vin équilibré.

 

LE FRANC DE PIED :
LE MARGAUX ORIGINEL

« Le Château Dauzac devient le premier Grand Cru Classé à planter des vignes franc de pied en sélection massale. Un enjeu de viticulture mais également de style : celui de redécouvrir le goût originel du Cabernet - Sauvignon sur les Grands Crus de Margaux avec, à l’horizon 2023, la création d’une cuvée dédiée ».

L’estuaire de la Gironde, caressé par le rythme lent et régulier des marées, offre un univers lumineux et tempéré issu de la rencontre fertile entre terre et mer. Depuis des siècles, la vigne s’y épanouit sur les croupes arrondies des graves. 

Aujourd’hui, un vin d’exception vient d’y renaître : la cuvée Franc de Pied du Château Dauzac. 

Originel, ce 100 % cabernet sauvignon exceptionnel planté en franc de pied dans un environnement préservé, vit au rythme de son terroir et prend racine dans des graves fines et profondes. Né d’une sélection massale rigoureuse issue des plus belles vieilles vignes du château, il ouvre une porte dérobée sur le monde sensoriel des vins qui jadis posait la pierre fondatrice du prestige des Grands Crus Classés de Bordeaux. Energique et sincère, il converse sans filtre avec les éléments et permet de remonter le temps aux jours d’avant le phylloxera. 

L’année 2021 marquera la vendange du 1er millésime Franc de Pied en Grand Cru Classé : un véritable retour aux sources dans le plus grand respect des traditions ancestrales. 
Cette cuvée rarissime se dévoilera à l’horizon 2023…

 

L’OENOTOURISME,
PRIORITÉ A L’ACCUEIL

Quand, à peine la grille franchie, le visiteur se retrouve au cœur du parc végétal de 120 hectares du Château Dauzac, la magie opère…

Néophytes ou passionnés, en famille ou entre amis, chacun trouvera son activité parmi les visites et divers ateliers proposés au domaine.

La Chartreuse du Château, actuellement en rénovation, accueillera en 2022 des chambres d’hôtes haut de gamme… un accueil sur-mesure qui viendra compléter l’expérience Dauzac.

Outre l’offre « essentielle » comprenant une visite complète de la propriété et une dégustation de deux appellations (45 minutes / 15€ par personne), Château Dauzac a imaginé plusieurs activités à destination de profils variés.

« Notre situation géographique sur les rives de la Garonne, à seulement 20 minutes de Bordeaux, nous permet d’accueillir les touristes internationaux et nationaux, mais aussi les bordelais en quête de verdure. La palette d’ateliers gourmands et œnologiques proposés au Château offre à chaque public une vraie expérience sensorielle »

Cécile Bonin,
Responsable œnotourisme

Pour les familles en quête de découvertes…

Une offre familiale sous forme de jeu de piste / chasse au trésor sur les terres du Comte de Dauzac.

Dédié aux petits comme aux grands, seul ou en équipe, ce jeu grandeur nature plonge le visiteur dans l’univers du Comte de Dauzac. Le jeu se déroule en autonomie dans l'enceinte du château autour de six énigmes à résoudre. Une visite « essentielle » du Château sera également proposée pour compléter cette aventure, accompagnée d’une dégustation de deux vins et d’un jus de raisin pour les détectives en herbe.

en savoir plus

Pour les apprentis œnologues…

L’atelier « Œnologue d’un jour »

Cet atelier, qui se déroule au sein du chai de Dauzac, dévoile aux visiteurs les secrets de l’assemblage. Ils se verront initier aux particularités des cépages de Dauzac, et aux techniques de dégustation et d’équilibre des vins. Ils composeront leur propre vin qui sera ensuite dégusté par le chef de cave, autour de conseils et retours d’expérience.

en savoir plus

Pour les fins connaisseurs…

Les ateliers connaisseurs : l'expérience Dauzac, une aventure exclusive au cœur de la dégustation

Voici une expérience rare, placée sous le signe de l’hédonisme. En compagnie d’un ambassadeur, le visiteur découvrira la genèse et les secrets d’un grand vin de l’appellation Margaux. Une dégustation unique en cinq temps permettra de pousser le plaisir plus loin : dégustation à la barrique, dégustation des sélections parcellaires, dégustation verticale de 3 millésimes de Château Dauzac, dégustation «de l’importance du verre»… puis un déjeuner gastronomique en accords mets et vins autour de la truffe du Médoc.

en savoir plus

 

DAUZAC
WINE CLUB

Château Dauzac est le premier parmi les Grands Crus Classés à lancer son Wine Club. Les passionnés désireux de le rejoindre auront le choix entre 3 formules :

pique nique

Le club « Aurore »

est ouvert à tous, gratuitement sur simple inscription. Il permet d’obtenir toute l’année un tarif préférentiel (-15%) sur les vins de la propriété ainsi qu’un accès aux ventes En Primeurs du château et à des expériences et dégustations dédiées. Les membres recevront aussi, par mail et courrier, des nouvelles de la propriété et des offres spéciales en avant-première.

pique nique

Le club « Château »

est accessible à partir de l’achat annuel de 12 bouteilles. Les membres recevront chaque année un présent pour leur anniversaire. En plus de tarifs très préférentiels (-20%), ils seront conviés une fois par an à venir visiter la propriété à travers des expériences et dégustations dédiées (bon valable pour 4 personnes). Ils auront aussi accès aux ventes En Primeurs et recevront par mail les nouveautés et offres exclusives de la propriété.

pique nique

Le club « Quintessence »

est accessible à partir de l’achat annuel de 24 bouteilles. En plus des avantages du club « Château » (tarifs préférentiels portés à 25%), les membres seront conviés à une master class à la propriété, en compagnie du maître de cave du château. Ils auront aussi accès aux salles de dégustation privées du château en compagnie d’un ambassadeur, ainsi qu’au petit salon (jusqu’à 10 personnes) pour un déjeuner à tarif préférentiel. La livraison de vins leur sera offerte à partir de 300€ d’achat et ils auront un accès illimité à la conciergerie vin du château en partenariat avec la maison de négoce Delta Negoce.

Château Dauzac
1 Avenue Georges Johnston
33460 Labarde